Nouveauté dans les outils permis pour la SP : épreuve 6e année juin 2019

Dans le document d’information produit par le MEES pour l’épreuve de 6e année de juin 2019, une nouveauté est apparue concernant les outils que les élèves peuvent utiliser pendant la situation problème.

Pour cette partie de l’épreuve, les élèves peuvent utiliser du matériel comme une calculatrice, un
dictionnaire, un lexique ou encore un aide-mémoire manuscrit qu’elles et ils auront constitué eux-mêmes préalablement (une feuille 8½ × 11 recto-verso). Le lexique est encore permis pour cette année. http://cybersavoir.csdm.qc.ca/123/files/2018/12/DI-Math-6e-primaire-Jan-Juin-2019.pdf

Vous pourriez, dès aujourd’hui, commencer à habiliter vos élèves à la confection de cet aide-mémoire. Par ailleurs, cet outil peut prendre différentes formes, en autant que le format soit respecté.

Par exemple, chaque concept moins bien maitrisé est écrit par l’élève sur un «post-it» et collé sur une feuille. Au fur et à mesure que la compréhension ou la maitrise de ces concepts se précise, les post-it sont retirés. Cette façon permet à l’élève de conserver ce qui est le plus utile pour lui. Autre idée: l’élève écrit sur une petite carte un concept dont il veut se rappeler et la range dans une pochette transparente vendue pour les cartes de hockey. Même principe! Lorsqu’il maîtrise ce concept, la carte est retirée.

Une façon différente pour l’élève de prendre un certain recule sur ses apprentissages!

 

 

 

2 réflexions sur “Nouveauté dans les outils permis pour la SP : épreuve 6e année juin 2019”

  1. Pascale Reny

    Bonjour Anne,
    La calculatrice est permise en tout temps pour la compétence 1 «Résoudre une situation problème». Pour ce qui est de la compétence 2 «Raisonner à l’aide de concept et processus», je vous invite à lire les attentes de fins de cycle à la p.131. On y parle de mise en place de processus personnels de calcul. L’élève pourra vérifier, en contexte d’apprentissage, si le résultat de son processus personnel ou conventionnel (addition et soustraction fin 4e année) arrive au même résultat que la calculatrice. Toutefois, il faut savoir qu’en contexte d’évaluation, cet outil n’est pas permis, car c’est le processus du calcul qui est évalué justement. Il est directement en lien avec le 2e critère d’évaluation de cette compétence : application adéquate des processus requis. Bonne journée,

  2. Anne Lavigne-Descôteaux

    Bonjour,

    J’aimerais savoir s’il la calculatrice est autorisée dans les raisonner et les situations problèmes au 2e cycle pendant l’apprentissage et en contexte d’évaluation. Dans le programme, la calculatrice est mentionnée à la page 128 en contexte de réalisation et à la page 124 Utiliser la technologie pour la preuve des opérations. ➊➋➌
    Utiliser la calculatrice pour l’application de différentes
    stratégies de résolution de problèmes. ➊➋➌

    Merci,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *